La sexualité au sein du couple

La sexualité possède des fonctions biologiques, anatomiques, physiologiques. Il existe une multitude de techniques thérapeutiques qui traitent les problèmes de la sexualité. La sexualité est importante pour l’épanouissement d’un couple et elle évolue au fil du temps.

Je reçois des couples et des personnes pour des demandes d’accompagnement, pour diverses problématiques sexuelles. Je leur propose un axe de travail centré sur la sexualité du couple, qui est la sexualité de deux personnes au sein de leur relation. Un plus un égal trois : Un, elle. Deux lui. Trois, la relation sexuelle du couple.

La sexualité est basée sur le plaisir qui conduit vers l’harmonie, une rencontre au sein de laquelle l’amour serait possible et, dont l’objectif serait de s’épanouir individuellement dans le couple.

La normalité

La normalité sexuelle est la perception de chaque individu dans sa propre sexualité. La normalité varie selon le contexte religieux, sociétal, culturel.

Elle évolue dans la ligne du temps, en fonction de nos experiences, de nos valeurs, de nos croyances.

Chaque personne a sa propre normalité. Au sein du couple il est intéressant d’adopter une communication positive afin d’exposer la normalité de chacun. Et, ainsi trouver la normalité idéale du couple dans le respect et la bienveillance, qui les conduiront vers l’épanouissement.

sexualité au sein du couple

L’orgasme dans le couple

Sur le plan physiologique, tous les hommes et toutes les femmes peuvent avoir un orgasme.

Chez l’homme la sexualité est plus mécanique, c’est le cerveau archaïque qui est activé pour atteindre l’orgasme. Tandis que chez la femme, l’orgasme est lié à la psychologie et l’état émotionnel, c’est donc le système lymbique qui est activé pour atteindre l’orgasme.

L’orgasme est une expérience existentiel de soi à soi.

En cabinet peu d’homme vienne pour une problématique liée à l’orgasme. Cela concerne essentiellement des femmes.

Je leur propose un accompagnement personnalisé en utilisant plusieurs outils :

  • L’analyse comportementale ;
  • La P.N.L (programmation neuro linguistique) ;
  • L’hypnose ;
  • L’E.M.D.R ;
  • Taches de prescriptions.

Le travail consiste, à les amener à se concentrer sur leur propre orgasme. A prendre conscience de leur corps, en travaillant sur l’estime et l’image de soi, pour qu’elles puissent se sentir capables, désirantes, désirables, désirées.

Ce changement a un impact, sur leur comportement face à leur sexualité.

La bienveillance

Il est important de cultiver la bienveillance au sein du couple, et être conscient que la sexualité n’est pas que génitale. Elle est liée au désir, à la séduction, aux marques d’attention, à une communication positive.

Je propose aux couples des outils tels que la P.N.L, pour qu’ils puissent adopter une communication positive, non violente qui a un impact important sur la libido de chacun.

L’adultère

Les couple sont de plus en plus soumis à la tentation (réseaux sociaux, sites de rencontre extra conjugale…).

Je reçois souvent des femmes et des hommes, qui après le passage à l’acte, ressentent de la culpabilité sur une échelle de un à dix, en moyenne à huit, car leur comportement sont en incohesion avec leurs désirs et leurs valeurs.

Dans la majorité des couples infidèles, 65 pour cent divorcent, les autres vivent difficilement la période qui suit. Ceux qui vont faire une thérapie de couple s’en sortent mieux car ils peuvent en tirer des leçons importantes.

C’est l’occasion pour eux de faire un bilan sur les fondations du couple et ainsi trouver une nouvelle normalité sexuelle en harmonie avec les besoins de chacun.

C’est souvent le début d’un renouveau.

La maladie

La maladie peut perturber une sexualité épanouie, la libido et le plaisir.

Les conséquences de la maladie dans la sexualité :

  • Sentiment d’inquiétude, peur, tristesse, colère, culpabilité. Ces émotions entravent le désir.
  • Répercussions physiques, douleur, fatigue…
  • Certaines maladies neurologiques, cancéreuses provoquent des troubles de l’érection chez l’homme.

Les femmes redoutent le rejet, les hommes semblent plutôt avoir peur de l’échec.

L’image de soi, l’estime de soi, est souvent perturbée. Pour retrouver l’harmonie et préserver l’intimité, il est conseillé de se faire accompagner par un sexothérapeute et ainsi trouver des solutions face à la situation.

Nécessité de trouver une solition anti-ronflement

Pourquoi le sexe est-il si important dans le couple?

  • Pour pouvoir vivre une profonde connexion : de plus en plus de recherches scientifiques démontrent que la sexualité est autre qu’un besoin physique. L’abstinence résulte généralement d’un besoin psycho-affectif non assouvis, c’est d’ailleurs pourquoi la masturbation ne peut combler totalement le désir qui habite un individu. Elle peu l’apaiser, mais car ne remplacera pas cette connexion profonde que deux personnes peuvent ressentir ensemble.
  • Pour se faire du bien : lorsque vous avez travaillé sur vos freins, vos pensés et croyances limitantes, le sexe aide à se sentir mieux.
  • Pour s’ouvrir à l’autre : le sexe est un mode de communication. Le partage créé une connexion et donne un accès privilégié de notre intimité. Je reçois des couples dans de grandes difficultés face à l’ouverture d’esprit. Ensemble nous trouvons la clé pour communiquer. Je leur propose un axe de travail qui les amène à trouver leur propre solution.
  • Pour développer une complicité : pour développer une complicité au niveau sexuel il est intéressant d’explorer la sexualité qui sera à votre image (duo, échangisme, mélangisme, scotisme, candaulisme…). En sachant qu’il est primordial que ces pratiques respectent la normalité du couple.

Conclusion

Le sexe est un ingrédient positif, nécessaire pour une vie de couple épanouie. Le sexe différencie le couple d’amoureux du couple d’amis. Le sexe en couple permet de satisfaire les partenaires physiquement. Il existe de nombreuses astuces pour les couples en difficulté. Pour avoir accès au renouveau dans un couple, il est important de travailler sur leur ligne du temps dans leur propre sexualité. Le secret reste la communication, la bienveillance, l’amour, la tolérance , et ainsi avoir la capacité d’ adopter des comportements positifs qui leurs permettent de s’épanouir mutuellement. Les ingrédients pour une sexualité épanouie : être bien dans son corps, être bien avec soi, s’aimer, s’accepter, être dans la capacité à se dissocier des problèmes du quotidien.

1 réflexion sur “La sexualité au sein du couple”

  1. Avatar
    Christophechabert@gmail.com

    Article très intéressant sur l’adultère, mais l’hypnose ne résoud pas ce type de problème. À bien étudier !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *