Petite histoire de la précocité

De tout temps, l’éjaculation « rapide » des hommes a existé. N’oublions pas d’où nous venons… de nos ancêtres préhistoriques, grands singes évolués. Dans cet environnement hostile, l’homme de Lucie se dépêchait de perpétuer la race sans prendre le risque d’être distrait trop longtemps des dangers potentiels. Etait-il considéré comme mauvais amant ? Non, bien sûr ! En tout cas, aucune femme préhistorique n’aurait songé s’en plaindre !

Aujourd’hui, l’éjaculation précoce est courante mais plus souvent source de soucis qu’auparavant ; on estime que 20 à 30% des hommes présentent ce trouble.

Ce trouble est corporel et non psychologique

Bien que l’histoire de l’humanité nous apprenne que l’éjaculation précoce n’était pas mal perçue dans le passé, de nos jours, c’est un trouble sexuel qui gâche la vie du couple et qui peut sévèrement atteindre chacun des partenaires. Rassurez-vous, je vous affirme que « oui, on en guérit » !

Je dirais même qu’on en guérit très bien. J’utilise fréquemment un protocole sexocorporel rapide et efficace en cabinet de sexologie.

La méthode est basée sur un nouvel apprentissage de techniques concrètes et de mouvements permettant de contrôler l’excitation et donc l’éjaculation.

En fait, la cause de l’éjaculation précoce (ou prématurée) est un ensemble d’aptitudes corporelles non acquises ou mal acquises, le plus souvent dès le début de la vie sexuelle (y compris lors de la masturbation). Ce qui dans la majorité des cas en fait un trouble primaire (qui est présent dès le début de la sexualité) même s’il y a souvent une aggravation avec les années qui passent…

Ainsi, la résolution de ce trouble peut se faire de façon naturelle, sans médicament (Priligy, antidépresseurs ou autres) , sans produit miracle et sans psychothérapie. Pas de nécessité de s’allonger et de raconter son enfance ! Pour rire un peu, j’ai même été contactée par une société qui vendait des caleçons retardateurs, je leur ai répondu « alors que se passe t il lorsqu’on enlève le caleçon ? », je n’ai pas eu de réponse !!

Bref, ne vous laissez pas berner par des mirages !

Au delà de cela, il n’y aucune cause psychologique prouvée à ce trouble . Si ce n’est que j’ai constaté néanmoins un profil de personnalité redondant : les hommes précoces sont en général des « gentils » qui tentent de privilégier le plaisir de la partenaire au détriment du leur. Ainsi, ils sont focalisés sur la partenaire et trop peu sur eux-mêmes et leurs corps. De ce fait, ils ne perçoivent pas leurs ressentis corporels qui devraient leur signifier « attention ! »

homme atteint d'éjaculation précoce

Concrètement, comment en guérit-on ?

La solution est simple et naturelle : apprendre à utiliser votre corps différemment, à vous détendre physiquement d’abord, à acquérir de nouvelles compétences corporelles, à réguler votre respiration, ainsi que le rythme et donc à trouver vos ressources personnelles pour atteindre votre objectif.

En effet, ce sont les réflexes physiologiques qui sont responsables de la précocité ! Les coupables sont principalement les muscles qui font une pression sur la congestion sanguine du pénis en excitation. Cela va engendrer un manque de contrôle sur votre corps et donc sur la montée de l’excitation trop rapide ; comme si votre corps jouait contre vous ! Les hommes précoces sont facilement excitables et l’apprentissage réside donc dans le fait de déjouer leurs réactions physiologiques. Seule une maîtrise différente du corps (et non des pensées) peut aboutir à des résultats de qualité, je vous l’assure.

Heureusement, grâce à cette technique de guérison, les résultats sont ici rapides et surtout permanents ! Au contraire d’un traitement chimique qui n’a d’effet que lorsque vous le prenez…

La méthode sexocorporelle

Cette problématique est facile à résoudre, puisque les causes sont uniquement corporelles et non psychologiques… En effet, grâce à un simple nouvel apprentissage corporel, acquis en quelques semaines, chaque homme peut se contrôler puisqu’il est beaucoup plus facile de changer le comportement de son corps que ses pensées !

La méthode sexocorporelle, élaborée par le Pr. Jean-Yves Desjardin, psychologue et sexologue canadien, fondateur du Sexocorporel et cofondateur du département de Sexologie à l’Université du Québec à Montréal, existe depuis une trentaine d’années. C’est la pratique qui donne les meilleurs résultats pour éliminer l’éjaculation précoce, sans conteste ! J’ai environ 90 % de réussite avec cette méthode !

Plusieurs professionnels, psychologues, sexologues, urologues et gynécologues utilisent le sexocorporel dans divers pays, en différentes langues. Son enseignement est souvent en anglais, c’est peut-être la raison du peu de professionnels français qui l’utilisent…;) 

Il s’agit d’une thérapie vous permettant de prendre concrètement conscience de l’état des lieux de votre vie érotique et sexuelle. Grâce à des cadres d’analyses précis, elle est un moyen concret, d’avancer, de visualiser à travers des schémas, des exercices thérapeutiques, votre future épanouissement sexuel. On se base sur le corps et par ce biais, voici les résultats obtenus :

  • allonger la durée du rapport ;
  • décider volontairement du moment de l’éjaculation (et non plus vivre l’éjaculation sur le mode « échec ») ;
  • ressentir un orgasme accru ainsi qu’un plaisir plus grand avant la jouissance ;
  • une meilleure entente du couple, par effet rebond.

Optionnellement, il est également possible de renforcer ces nouvelles connaissances en les ancrant dans le subconscient grâce à l’hypnose. J’utilise une séance d’hypnose optionnelle, à la fin de l’apprentissage de la pratique sexocorporelle, sur l’éjaculation précoce. Il est parfois nécessaire d’y ajouter une séance hypnotique sur la gestion des peurs, si cela est nécessaire, pour libérer cette émotion qui gêne le bon fonctionnement du corps, car il est fréquent de voir se développer un stress et une anxiété en conséquence à ce trouble.

Je profite de cet article pour remercier les hommes qui, au fil des années, ont eu le courage de venir m’exposer leurs précocités et qui m’ont donc permise de m’améliorer dans leurs prises en charge.

Prenez soin de vous, de votre épanouissement sexuel et de votre couple !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *