Jeu sexologie : vrai/faux

Nous allons ici démonter certains mythes sur la sexualité ; êtes-vous un(e) expert(e) du sexe ?

Tentez le test !

Alors, vrai ou faux ?

1# Le désir évolue suivant le cycle de la femme

2# La libido est toujours au plus bas l’hiver

3# Si l’on fantasme sur quelqu’un d’autre que son ou sa partenaire, c’est qu’on ne l’aime plus

4# Les éjaculateurs précoces ne pensent qu’à leurs propres plaisirs

5# L’existence du point G des femmes n’est pas prouvée

6# L’homme orgasme à chaque fois qu’il a une éjaculation

7# A la ménopause, la libido de la femme baisse forcément

8# J’ai des fantasmes bizarres, cela veut dire que j’ai envie de faire ça dans la réalité

9# Après un accouchement, le vagin s’élargit

10# Les effets de l’orgasme et ceux de la drogue sont similaires

11# L’utilisation de la pornographie est mauvaise lorsque l’on est en couple

12# On ne peut pas tomber enceinte en faisant l’amour pendant les règles

13# Les problèmes sexuels sont plus fréquents chez les femmes

14# Le clitoris est plus sensible que le gland du pénis

15# En moyenne, un homme met 3 minutes pour atteindre l’orgasme et la femme, 12 minutes

question

Réponses 

1# VRAI Les femmes sont soumises à des pics hormonaux durant leur cycle mensuel. Il est établit par exemple que la période autour de l’ovulation fait grandir le désir.

2# FAUX ! Le manque de lumière peut causer quelques troubles comme la déprime saisonnière, mais la libido en elle-même n’est pas mise à mal par l’hiver. Aucune étude ne le prouve. Par contre, effectivement, en été, les corps se dénudent et cela peut, par conséquent, donner plus d’envies !

3# FAUX On ne choisit pas ses fantasmes : ce sont des rêves, des scénarios issus de notre inconscient. Ainsi, il peut arriver que l’on ait envie d’un(e) inconnu(e), d’un(e) collègue, d’un(e) ami(e), d’un acteur ou d’une actrice célèbre… dans nos fantasmes, sans que cela soit, d’ailleurs, forcément l@e cas dans le réel. D’autre part, l’amour et le désir sont deux choses différentes.

4# ARCHI FAUX c’est plutôt l’inverse ! En réalité, la plupart des éjaculateurs précoces angoissent à l’idée de ne pas faire jouir leur partenaire, tentent de se contrôler, se contractent, ce qui est à l’inverse du contrôle… Ils sont même « trop » concentrés sur la partenaire, et pas assez sur leurs propres corps !

5# VRAI  Dans le mode scientifique, son existence n’est pas encore prouvée, il y a depuis des décennies des controverses, certaines études disent qu’il existe, d’autres non ! Dans la pratique, bon nombre de femmes l’ont découvert, mais l’orgasme vaginal est plus compliqué à expérimenter et nécessite une très bonne connaissance de son corps. Pour plus de détails, lisez l’article Le fameux point G !

6# FAUX Bien que souvent concomitants, ces deux phénomènes sont en réalité distincts. L’un est purement mécanique, c’est l’éjaculation. L’autre, la jouissance, est à la fois physique et psychique. Nombre d’hommes rapportent avoir une éjaculation sans orgasme régulièrement.

7# PAS FORCEMENT Dans une étude du journal of sexual medicine, on apprend que les idées reçues et le conditionnement qui en résulte sont responsables d’une grande partie de la baisse de désir à la ménopause. Pensez positif et votre libido perdurera! Beaucoup de femmes que je rencontre, ont une libido forte, même après la ménopause !

couple

8# NON NON NON ! Tous, nous avons des fantasmes. D’excitants scénarios certes, mais qui ne doivent pas toujours être réalisés. Car une idée est bien différente d’un acte. Quelque chose qui paraît excitant quand on y pense, peut être beaucoup moins excitant quand on le réalise.

9# FAUX Le vagin bien entendu au moment même de l’accouchement s’élargit pour laisser passer le nouveau né, mais il est élastique et reprend donc sa taille habituelle, assez vite, surtout si la femme est jeune. Par contre, ne négligez pas la rééducation périnéale pour éviter les fuites urinaires et garder une vie sexuelle épanouie.

10# VRAI Les substances sécrétées lors d’un orgasme sont similaires à certaines drogues, avec un effet anti douleur et stimulant du plaisir. L’excuse de la migraine pour éviter un rapport est donc illogique ! L’orgasme est par conséquent , la drogue la plus douce et la plus inoffensive qui soit !

11# PAS FORCEMENT. Une très grande majorité des hommes regardent du porno, qu’ils soient en couple ou non. Selon les études, environ 75 % des hommes et 30 % des femmes en visionnent. Il a été prouvé que cette pratique augmente même la libido au sein des couples. Presque la moitié des couples en regardent même ensemble ! Par contre, attention à ne pas tomber dans l’addiction à la pornographie, qui elle, en général, perturbe la vie intime du couple.

12# FAUX Bien que rare, certaines femmes ovulent précocement et certains cas rapportent une grossesse après un rapport pendant les règles menstruelles… Non, vous n’échapperez pas à l’obligation de vous protéger, même pendant les règles !

13# VRAI Environ 40 à 50 % des femmes ont eu ou auront des problèmes sexuels au cours de leurs vies, alors que seulement 20 à 30 % des hommes rencontreront des problèmes sexuels dans leurs vies ! La plupart du temps, c’est après 40 ans que les risques augmentent, du à l’ensemble de la santé qui peut se dégrader…

14# VRAI Girlpower, Mesdames ! Le clitoris externe (celui qu’on voit affleurer) est l’organe le plus sensible de tout le corps humain, tout sexe confondu. Le clitoris externe a environ 8000 terminaisons nerveuses, alors que le gland du pénis en possède uniquement 6000 et sur une surface bien plus grande ! Donc Messieurs, on stimule le clitoris de Madame avec douceur !

15# VRAI D’où l’intérêt Messieurs d’apprendre à vous retenir et à vous contrôler si vous voulez laisser le temps à votre compagne d’atteindre le point culminant du plaisir ! Pour vous motiver, sachez que les hommes avouent que le plaisir de leurs partenaires est le meilleur aphrodisiaque qui soit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *