Stérilet cuivre (DIU), tout savoir

Le stérilet au cuivre est un excellent moyen de contraception. Il s’agit d’une méthode contraceptive à base de cuivre, qui ne contient pas d’hormones (ni progestérone, ni œstrogène). Le stérilet au cuivre constitue une meilleure option pour les femmes qui ne supportent pas les contraceptifs hormonaux. Non astreignant et particulièrement efficace, il constitue, par ailleurs, une méthode de contraception réversible et à longue durée d’action. Le stérilet au cuivre est utilisé par les femmes pour le contrôle des naissances, mais également en cas de contraception post-coïtale d’urgence. Toute femme en quête d’un moyen de contraception efficace peut avoir recours au stérilet au cuivre. Mais, il existe des conditions qui limitent la pose de ce dispositif chez certaines femmes. Il importe, alors, de respecter rigoureusement les contre-indications liées à l’utilisation du stérilet au cuivre. 

Qu’est-ce qu’un stérilet au cuivre ?

Un dispositif intra-utérin (DIU) au cuivre ou stérilet au cuivre est un petit dispositif en plastique. Il est placé dans l’utérus à des fins contraceptives. Cette armature est partiellement recouverte d’un fil de cuivre. En plastique souple et mesurant entre 3 et 4 cm, il est doté d’une surface cuivrique (supérieure ou égale à 250 mm2 en fonction des modèles). Il se présente sous la forme d’un T avec un bras horizontal et un bras vertical, avec un angle d’union de ces deux bras. Cette forme permet d’épouser la forme de la cavité utérine.  

stérilet au cuivre
Disponible dans les pharmacies sur prescription médicale, le dispositif intra-utérin au cuivre (ou stérilet au cuivre) est bien adapté pour les femmes qui oublient souvent de prendre leurs pilules et qui sont, de ce fait, susceptibles d’être exposées à un risque de grossesse non désirée.

Les stérilets au cuivre se présentent sous plusieurs modèles pour une meilleure adaptation à l’utérus de chaque femme. Une taille dite ‘’standard’’ et une taille ‘’short’’ (destinée aux femmes qui n’ont jamais été enceinte ou qui ont un petit utérus). Les stérilets au cuivre ont une action de longue durée : de 5 à 10 ans selon les modèles.

Le stérilet au cuivre est . Il s’avère particulièrement efficace et peut être utilisé par toutes les femmes en âge de procréer, notamment celles qui ont déjà eu, ou pas, un ou plusieurs enfants lorsque la maturité de l’utérus le permet.

Comment fonctionne le DIU au cuivre ?

Le dispositif intra-utérin (DIU) au cuivre est caractérisé par une excellente fiabilité qui résulte de ses différentes modes d’actions. 

Accroissant les niveaux d’ions au sein de l’utérus, il provoque une réaction locale et induit des modifications morphologiques et biochimiques dans la muqueuse de l’utérus et empêche la fécondation. 

Effet toxique du cuivre sur les spermatozoïdes 

Le cuivre a une action toxique sur les spermatozoïdes et les empêche de parvenir jusqu’aux trompes utérines qui abritent l’ovule fécondable. Il rend, moins mobiles, moins viables, voire inactives les cellules reproductrices de l’homme dans l’utérus de la femme. Il altère la fonction et la viabilité des spermatozoïdes. 

Aussi, le cuivre induit une modification au niveau du mucus cervical. En rendant la glaire cervicale plus épaisse, il inhibe le transport des spermatozoïdes. 

Effet inflammatoire au niveau de l’endomètre 

Par ailleurs, la présence du stérilet au cuivre dans l’utérus génère une réaction inflammatoire et non infectieuse qui empêche la nidation de l’œuf ou l’implantation d’un embryon dans la cavité utérine. Il agit sur la paroi de l’endomètre pour empêcher l’implantation de l’ovule fécondé.

Du coup, un ovule fécondé ne peut pas se fixer au niveau de la muqueuse utérine pour débuter une grossesse. Ainsi, les ions cuivre qui sont libérés progressivement, affectent le pouvoir fécondant des spermatozoïdes et déploient une action anti-nidatoire.

Ainsi, le cuivre provoque une inflammation de l’endomètre qui empêche la nidation de façon réversible. L’action inflammatoire permanente qu’il déclenche au niveau de la muqueuse ne permet pas à cet organe recevoir un ovule fécondé. 

Effet contraceptif d’urgence

L’action du stérilet au cuivre s’avère également efficace en cas de contraception d’urgence lorsqu’il est inséré dans un délai de 5 cinq après un rapport sexuel à risque (non protégé), susceptible d’entrainer une grossesse non désirée. Ce dispositif constitue, alors, une alternative efficace dans la mesure où il : 

  • permet d’empêcher la fixation et l’implantation de l’œuf au sein de la muqueuse utérine ; 
  • déploie un effet spermicide assez efficace. Le cuivre neutralise les spermatozoïdes qui parviennent au niveau de l’utérus et inhibe leur action.

Efficacité du stérilet au cuivre

Actif pendant 5 à 10 ans selon les modèles, le stérilet au cuivre est efficace dès le premier jour d’insertion. Il est efficace à plus de 99 % pour empêcher la survenue d’une grossesse non désirée.

Efficacité du stérilet au cuivre
Sur 100 femmes, au moins 99 ne se retrouvent pas enceintes lors de leur première année d’utilisation du dispositif intra-utérin au cuivre.

Lorsque le stérilet est bien inséré avec un suivi gynécologique, le taux d’échec est inférieur à 1 %. Il constitue alors une excellente méthode contraceptive à longue durée et extrêmement fiable avec un indice de Pearl de 0,6, ce qui signifie, 0,6 grossesse chez 100 femmes utilisant un stérilet au cuivre sur une période d’un an.

Cet indice mesure la fiabilité d’une méthode contraceptive, il est excellent en ce qui concerne le stérilet au cuivre. Il exprime le nombre de grossesses non désirées, survenues pour 100 couples utilisant une méthode donnée pendant 12 mois. Plus cet indice est bas, plus la méthode contraception est sûre.

Ainsi, le stérilet au cuivre est d’une grande efficacité à telle enseigne qu’il peut être utilisé en cas de contraception d’urgence dans un délai de 5 jours après des rapports sexuels non protégés, après avoir écarté les contre-indications et vérifié l’absence d’infection chez la femme.

Pose et retrait du stérilet au cuivre

La pose

Lorsque la femme n’est pas enceinte, la pose du stérilet au cuivre peut s’effectuer à tout moment, à n’importe quel jour du cycle. Mais, il est préférable d’insérer le stérilet au cuivre juste après la fin des règles de façon à assurer que la femme n’est pas enceinte. Aussi, le DIU au cuivre peut être posé en urgence, comme un contraceptif post coïtal  d’urgence dans les 5 jours après un rapport non protégé.

La pose est effectuée par un médecin généraliste, une sage femme ou un gynécologue. Pour ce faire, le professionnel de la santé procède à un interrogatoire et à un examen gynécologique en vue d’éliminer d’éventuelles contre-indications. Des prélèvements vaginaux et du col  de l’utérus sont réalisés pour dépister d’éventuelles infections sexuellement transmissibles.

Après les résultats, un rendez-vous est fixé pour la pose qui est précédée d’une désinfection soigneuse du col de l’utérus et du vagin, puis d’une évaluation de la taille de la cavité utérine par le biais d’un hystéromètre (une tige graduée). Après cette évaluation ou cet examen, appelé une hystérométrie, la pose est réalisée lentement et en douceur dans le strict respect des conditions aseptiques.

La pose est rapide ne dure que quelques minutes et s’avère peu douloureuse. Mais parfois, des femmes peuvent ressentir des crampes semblables à celles qui prévalent au cours des règles menstruelles.

Le retrait du stérilet au cuivre

Il est préférable de procéder au retrait du stérilet au cuivre pendant la période menstruelle ou juste après. Cependant, ce retrait peut être effectué à n’importe quel moment du cycle, lorsque la femme le désire ou dans le cadre d’un renouvellement du DIU au cuivre. Il est généralement indolore ; cependant, il peut, parfois, induire des crampes ou un saignement.

Le processus de retrait est très simple lorsque le fil est bien visible. Pour ce faire, le professionnel va, alors, utiliser une pince pour attraper le fil fixé à l’extrémité du DIU au cuivre. Ensuite, il va s’atteler à retirer en douceur le dispositif. En retirant de la cavité, les bras se replient.

Effets secondaires connus du stérilet au cuivre

Un malaise vagal peut survenir lors de la pose du stérilet au cuivre. Au cours des premiers mois après la pose, certaines femmes peuvent ressentir des crampes au niveau du ventre, pendant les règles. Ces contractions utérines involontaires, intenses, douloureuses et passagères se stabilisent généralement après quelques jours.

D’autres femmes peuvent être affectées par des saignements plus abondants lors des règles ou par des règles plus longues d’un jour ou de deux jours. Une modification du cycle menstruel peut alors survenir avec un allongement de la durée des règles. 

Le stérilet au cuivre devrait rester quelques années dans l’utérus. Or, ses effets secondaires sont parfois si désagréables et récurrents qu’il vaut mieux se défaire de ce moyen de contraception.

Les autres effets secondaires sont, entre autres, l’expulsion du stérilet, la grossesse ectopique et les complications infectieuses. 

Expulsion du stérilet

Cette expulsion du dispositif est rare. Mais, lorsqu’elle survient, généralement, durant la première année de la pose, elle peut réduire l’efficacité du stérilet et peut même provoquer, très rarement, une perforation partielle ou totale de la paroi utérine. 

Grossesse ectopique

Une grossesse ectopique ou grossesse extra-utérine est une grossesse qui s’installe en dehors de la cavité utérine, notamment dans les trompes. Elle est susceptible d’induire une importante hémorragie interne à la suite d’une rupture de la trompe. Le risque lié à une grossesse extra-utérine est rare avec un stérilet au cuivre.

Complications infectieuses

Le dispositif intra-utérin au cuivre peut provoquer des maladies inflammatoires pelviennes ou des infections au niveau des trompes avec la survenue d’une salpingite pouvant provoquer une stérilité.

Durant le port du stérilet au cuivre, d’autres infections peuvent se manifester, très exceptionnellement, sous la forme d’une endométrite, d’une pelvipéritonite, etc.

Quels sont les avantages et les inconvénients du DIU au cuivre ?

Avantages

  • Fiabilité et efficacité : le stérilet au cuivre est particulièrement efficace. C’est une méthode contraceptive fiable qui peut être utilisée en cas de contraception d’urgence. 
  • Simplicité et confort d’utilisation : le port du stérilet est indolore et n’est pas associé à un risque d’oubli de prise de contraceptif et constitue une excellente alternative à la prise quotidienne de pilules. Il n’y a pas de contrainte quotidienne.
  • Durée d’utilisation plus ou moins longue : le stérilet au cuivre est très pratique. Lorsqu’il est inséré, il a une durée assez longue qui peut atteindre 5 ans, voire 10 ans pour certains modèles. 
  • Facilité de retrait : le stérilet au cuivre est facile à retirer. Ce retrait est rapide et ne requiert aucune anesthésie et aucune hospitalisation. 
  • Méthode contraceptive non hormonale : l’absence d’hormone s’avère grandement bénéfique pour la santé des femmes qui ne peuvent pas avoir recours aux pilules et autres contraceptifs hormonaux. Aussi, il n’y a pas d’effets secondaires liés aux hormones.
avantages du DIU au cuivre
La réversibilité est un autre avantage. Dès le retrait du stérilet au cuivre, il y a un retour immédiat à la fertilité antérieure. Ainsi, la femme peut tomber enceinte quelques jours après le retrait.

Inconvénients

  • Possibles saignements entre les cycles menstruels ;  
  • Augmentation du volume et de la durée des règles ; 
  • Majoration des crampes lors de la menstruation ;
  • Douleurs lors de la pose ; 
  • Nécessité d’avoir recours à une expertise médicale pour débuter et pour mettre fin à ce mode de contraception, notamment lors de la pose et du retrait ; 
  • Suivi gynécologique nécessaire, avec notamment des rendez-vous médicaux.

Quid des règles (tampons, cups, …) ?

L’utilisation des tampons périodiques est possible avec la pose d’un stérilet au cuivre. Cependant, le retrait du tampon doit s’effectuer délicatement afin d’éviter toute expulsion du dispositif et de ne pas tirer sur le fil du stérilet.

L’usage de tampon n’est pas une contre-indication, tout comme celui de la cup ou coupe menstruelle. Il s’agit d’une protection hygiénique qui se présente sous la forme d’un entonnoir. Vous pouvez donc l’utiliser, lorsque le stérilet au cuivre est déjà en place dans l’utérus.

Seulement, lors du retrait, il faut pincer la coupe avec précaution pour éliminer l’effet de succion, tout en évitant de tirer dessus pour ne pas fragiliser le positionnement du dispositif intra-utérin au cuivre.

Stérilet au cuivre et libido

Les contraceptifs oraux tout comme les DIU hormonaux peuvent induire comme effet secondaire une baisse de la libido. Ne contenant pas d’hormones, les DIU au cuivre n’affectent pas la sexualité à l’image des stérilets hormonaux.

Les DIU ne réduisent pas la sensibilité de la femme aux stimuli sexuels. Le stérilet au cuivre ne devrait donc pas avoir d’impact sur la vie sexuelle de la femme et ne devrait pas avoir d’effet sur le désir naturel des femmes ou sur ce que la femme ressent au cours des rapports sexuels.

Y-a-t-il des contre-indications au stérilet au cuivre ? 

Certaines femmes ne peuvent avoir recours au stérilet au cuivre, notamment lorsque certaines conditions ou situations prévalent. Il s’agit, entre autres, des cas suivants : 

  • malformation ou anomalie utérine;  
  • hypersensibilité au cuivre ou allergie à une autre composante du stérilet au cuivre;
  • hémorragie génitale d’origine inexpliquée;
  • grossesse (suspectée ou avérée);
  • présence d’une maladie utérine;
  • infection de l’utérus ou des trompes;
  • cancer de l’utérus;
  • cancer du col de l’utérus;
  • utérus trop petit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *