Quand faut-il utiliser la pilule du surlendemain ?

Pour éviter les grossesses non désirées, il existe divers types de contraceptifs sur le marché. Chacun d’entre eux a été conçu pour exercer un rôle bien précis. Pour sa part, la pilule du surlendemain a pour but d’empêcher la fécondation en cas de rapport sexuel risqué. Découvrez le fonctionnement, l’utilisation et les contre-indications de cette méthode contraceptive.

Mécanisme d’action d’une pilule du surlendemain

D’une manière générale, la pilule du surlendemain a pour rôle de perturber, de retarder et de bloquer l’ovulation. En guise de rappel, une grossesse n’est possible qu’après la libération d’un œuf (l’ovulation), suivie de la fécondation ou de la fusion de l’œuf avec un spermatozoïde et d’une implantation dans la muqueuse utérine. Tout cela se fait grâce à la présence de la progestérone qui est destinée à stimuler la production de protéines. Ces derniers jouent un rôle très important dans le mécanisme d’ovulation ainsi que dans la préparation de l’utérus pour recevoir l’œuf fécondé.

La pilule du surlendemain renferme une substance active qui vise à bloquer la production et l’action de progestérone. Ceci afin de retarder l’ovulation ou d’empêcher la nidation de l’embryon si l’œuf arrive déjà à ce stade. Ainsi, tout risque de grossesse non désiré est évité.

La pilule du surlendemain : pour les situations d’urgence

Lorsque vous avez des rapports sexuels, même protégés, vous n’êtes pas à l’abri d’un accident. Surtout si vous êtes étourdi ou mal chanceux. La pilule du surlendemain a été fabriquée pour remédier aux situations d’urgence. Il s’agit par exemple d’une rupture d’un préservatif à l’intérieur du vagin si on l’utilise de manière inappropriée. Elle s’emploie aussi en cas de décollement du patch contraceptif, de perte de l’anneau vaginal, du stérilet ou du diaphragme ainsi qu’en cas d’oubli de pilule. À noter qu’un oubli qui n’est pas constaté dans les 12 heures qui suivent l’heure de la prise habituelle de la pilule, il est nécessaire de recourir à un contraceptif physique supplémentaire. Dans le cas contraire, il y a risque de grossesse.

La pilule du surlendemain permet d'éviter une grossesse non désirée

Cette méthode de contraception est également utile dans les cas suivants : sous l’impulsion du moment, vous ayez des rapports non protégés sans vous en rendre compte ; vous avez opté pour la méthode de retrait et votre partenaire n’a pas su s’arrêter à temps (un cas qui peut survenir une fois sur dix) ou si vous avez choisi l’abstinence périodique en vous basant sur votre date d’ovulation et que vous vous êtes trompé dans vos calculs au moment de l’acte.

Posologie et utilisation de la pilule

La pilule du surlendemain est vendue en une plaquette ne contenant qu’une seule pilule à avaler en entier avec un verre d’eau. Elle est à prendre le plus tôt possible après une relation intime non ou mal protégée, mais elle est efficace pour empêcher une grossesse dans les 5 jours, soit 120 heures, qui suivent le rapport sexuel seulement.

Il est important de souligner que chez certaines femmes, il peut y avoir des petits saignements après la prise de la pilule. Il est aussi probable que les prochaines menstruations aient un peu de retard, entre 4 à 7 jours. Durant cette période, réalisez un test de grossesse pour se rassurer.

Les contre-indications

À noter qu’il s’agit d’un contraceptif d’urgence, une solution de dépannage. Dans ce cas, son utilisation ne doit pas devenir une habitude. Cette pilule ne peut pas remplacer une méthode de contraception régulière. Il est fortement déconseillé de l’utiliser deux ou plusieurs fois en l’espace de quelques jours. Optez plutôt pour une méthode plus fiable et durable. N’hésitez pas à demander conseil à un médecin pour vous aider à choisir le contraceptif qui vous convient le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *