Acheter la pilule Minidril : Prix & Guide

La pilule Minidril est une pilule contraceptive autorisée sur le marché depuis le 18 novembre 1997. Elle est également connue sous le nom de pilule Ovranette. Parmi les pilules les plus utilisées sur le continent européen, elle affiche un taux d’efficacité record de 99%. Elle empêche les grossesses non désirées en empêchant la fécondation lors des rapports sexuels.

L’efficacité de la pilule Minidril est prouvée à condition de respecter les prises. Autrement dit, les oublis sont à éviter. Attention, ce type de produit ne protège aucunement des MST ou Maladies Sexuellement Transmissibles. Il est vivement conseillé de consulter un médecin généraliste ou gynécologue pour connaître la compatibilité du traitement avec son organisme.

Acheter et utiliser la pilule Minidril est possible sur ordonnance. Vous profitez ainsi de tous les avantages de cette pilule contraceptive :

  • Une efficacité optimale de 99%
  • Des règles plus légères, plus courtes et plus régulières
  • N’empêchant pas la consommation d’alcool

Pour vous aider à en faire l’acquisition, les services suivants sont accessibles chez notre pharmacie partenaire :

  • La possibilité d’obtenir son ordonnance ou son renouvellement directement en ligne, par un professionnel de la santé agréé par l’Union Européenne
  • La livraison sous 24 heures offerte
  • Le paiement en ligne sécurisé par carte bleue ou virement bancaire
  • Une assistance téléphonique joignable en semaine complétée d’un support par mail

Recevez votre pilule sans ordonnance préalable, livraison gratuite en 24h

Présentation de la pilule Minidril

Présentation et forme

Minidril (ou Ovranette) est une pilule contraceptive combinée dont on connaît deux principales versions génériques à savoir Ludéal et Optidril.

Minidril
Minidril (ou Ovranette) est une pilule contraceptive combinée

Il en existe deux présentations :

  • Une boîte contenant une plaquette thermoformée en PVC aluminium de vingt et un comprimés ;
  • Une boîte contenant trois plaquettes thermoformées en PVC aluminium de vingt et un comprimés.

Son effet sur l’organisme est triple, protégeant ainsi efficacement la patiente d’une grossesse non désirée :

  • Les hormones délivrées entraînent un épaississement de la glaire cervicale, empêchant ainsi les spermatozoïdes de s’introduire dans l’utérus ;
  • La pilule laisse penser à l’organisme que l’ovulation a déjà été réalisée. Une seconde ovulation n’est alors plus possible ;
  • Elle empêche la nidation d’un éventuel œuf en bloquant l’épaississement de la paroi utérine.

Composition

La pilule non générique Minidril contient deux hormones de synthèse, progestatif et œstrogène. C’est ce qu’on appelle plus communément une pilule combinée. La quantité d’œstrogène qu’elle contient est 30 µg, c’est donc une pilule minidosée. En effet, ce qualificatif s’applique aux produits présentant moins de 0,04 mg d’œstrogène.

Minidril est une pilule monophasique. Autrement dit, tous les comprimés disposent de la même quantité d’hormones. C’est la raison pour laquelle ils ont une couleur similaire. Elle contient entre autres :

  • Du Lévonorgestrel (hormone féminine) ;
  • Du Éthinylestradiol (hormone féminine) ;
  • Du carbonate de calcium ;
  • De l’amidon de maïs ;
  • De la cire d’abeille blanche ;
  • De la cire de carnauba ;
  • Du macrogol 6000 ;
  • Du lactose monohydrate ;
  • Du povidone K 25 ;
  • Du povidone K 90 ;
  • Du magnésium stéarate ;
  • Du saccharose ;
  • Du talc.

Comprimé enrobé

Minidril est une pilule enrobée par :

  • Du saccharose ;
  • Du calcium carbonate ;
  • De la cire d’abeille blanche ;
  • De la cire de carnauba ;
  • Du macrogol ;
  • De la povidone.

Médicament remboursé

Vous bénéficiez d’un remboursement jusqu’à environ 65 % de son prix pour tout achat de Minidril non générique en boîte d’une ou de trois plaquettes contenant chacune 21 comprimés. Il est recommandé de se renseigner sur cette possibilité en discutant avec l’Assurance.

À qui s’adresse la pilule Minidril ?

La pilule Minidril peut être utilisée chez la majorité des femmes de plus de 18 ans ou bien en âge d’enfanter. Les personnes ayant un cycle menstruel irrégulier peuvent également y recourir pour le réguler. Il en est de même pour les victimes de crampes abdominales ou de saignement importants. Il est par ailleurs déconseillé aux femmes fumeuses et âgées de plus de 35 ans de prendre ce médicament.

Consulter un médecin est capital pour bénéficier d’un diagnostic avant de commencer un traitement. Il examine l’état de santé en général pour anticiper la possibilité d’un éventuel accident thromboembolique causé entre autres par la coagulation sanguine.Toutefois, lisez toujours attentivement la notice avant de prendre les pilules.

Les contre-indications 

En fonction de l’état de santé

Se faire suivre étroitement par un médecin est important, surtout si vous avez un parent proche ayant un antécédent ou victime d’un cancer du sein.

Minidril
Se faire suivre par un médecin est indispensable

Par ailleurs, le traitement doit être impérativement suivi par un professionnel de la santé si la personne souffre de l’une des pathologies suivantes :

  • La dépression ;
  • Le diabète ;
  • Le SHU ou Syndrome Hémolytique et Urémique ;
  • La drépanocytose ;
  • L’affection du foie et/ou de la vésicule biliaire ;
  • L’élévation de la prolactine ;
  • Thrombose ;
  • L’épilepsie ;
  • Lupus Erythémateux Disséminé ou LED ;
  • Les varices ;
  • La maladie du Crohn ;
  • L’angioedème héréditaire ;
  • L’hypersensibilité éthinylestradiol et/ou lévonorgestrel.

En fonction des symptômes au fur et à mesure du traitement

La consommation d’alcool reste possible pendant la prise de la pilule Minidril. Toutefois, il y a quelques risques :

  • Présence ou risque de TEV ou Thrombo-Embolie Veineuse : immobilisation prolongée causée par une opération chirurgicale ou encore présence de beaucoup de facteurs de risque ;
  • Présence ou risque de TEV ou Thrombo-Embolie Artérielle (TEA) : infarctus du myocarde, migraine avec symptômes neurologiques focaux ou encore hypertension artérielle sévère.

En fonction de la maladie

Les personnes victimes des maladies suivantes doivent s’abstenir de suivre le traitement notamment :

  • Une pancréatite ;
  • Un antécédent d’accident de thrombo-embolique veineux comme la phlébite ou encore l’embolie pulmonaire ;
  • Un trouble grave du foie ;
  • Un cancer du sein et/ou de l’utérus ;
  • Une migraine importante accompagnée entre autres par de la paralysie ;
  • Un infarctus du myocarde.

La prise 

La pilule prend la forme d’un comprimé monophasique à prendre par voie orale. En d’autres termes, tous les comprimés sont identiques, ce qui signifie que le consommateur n’a pas à en prendre dans un ordre défini. D’autres produits peuvent imposer un séquencement précis, en prenant par exemple les pilules bleues les premiers jours puis les pilules rouges les jours suivants. Ce n’est pas le cas ici.

Le traitement doit être pris dès le premier jour du cycle. Il s’agit de prendre un comprimé par jour pendant 21 jours. Une pause de 7 jours est à prévoir avant la reprise pour le cycle suivant. La protection contre les grossesses non désirées reste efficace tout au long du traitement, incluant la semaine entre chaque cycle.

Une astuce consiste à combiner le traitement par l’usage d’un diaphragme ou d’un préservatif pour plus de précautions pendant les sept jours après la prise de la première pilule. Autrement dit, c’est pour réduire les risques d’éviter une grossesse non désirée.

La posologie

La pilule doit toujours être prise à la même heure. En cas d’oubli, deux cas peuvent se présenter. Premièrement, moins de 12 heures sont passées depuis l’heure de prise habituelle. Il faut alors simplement prendre la pilule oubliée dans l’immédiat et avaler la suivante à l’heure habituelle.

Si plus de 12 heures sont passées, le traitement n’est plus efficace pour les 7 prochains jours. Prenez tout de suite la pilule oubliée puis avalez la suivante à l’heure définie.

Minidril
La prise de la pilule Minidril doit obéir à un calendrier strict

La solution pour remédier à un oubli d’environ une semaine est de prendre deux comprimés en même temps avant de continuer le dosage quotidien habituel. Consultez un médecin si vous avez eu un rapport sexuel non protégé durant cette période pour connaître les démarches à suivre.

Quels peuvent-être les effets secondaires ?

Quelques effets secondaires peuvent apparaître chez certaines femmes après les premiers jours de traitement. En général, ils sont bénins et sans risques.  Ils varient d’une personne à une autre, mais il est possible de déduire que les cas les plus fréquents sont :

  • La nervosité ;
  • L’inflammation vaginale ;
  • L’étourdissement ;
  • La migraine ou le mal de tête ;
  • Les jambes lourdes ;
  • La tension au niveau des seins ;
  • La douleur abdominale ;
  • Les acnés ;
  • Les vomissements ;
  • La dysménorrhée et/ou l’aménorrhée ;
  • La rétention hydrique cause de la perte ou prise de poids ;
  • Les troubles lors des règles ;
  • Les changements d’humeur ou du niveau de libido ;
  • Les saignements entre deux règles ;
  • La modification d’un ectropion.

Les effets indésirables les moins fréquents se traduisent généralement par :

  • Des ballonnements ;
  • Des crampes abdominales ;
  • Une irritation oculaire si la femme porte des lentilles de contact ;
  • Une perte de cheveux ;
  • Une pousse rapide des cheveux ;
  • Un changement au niveau des lipides plasmatiques ;
  • Une élévation de la pression artérielle ;
  • Un chloasma ;
  • Une alopécie ;
  • Un changement d’appétit se traduisant par son augmentation ou sa perte ;
  • Une hypertriglycéridémie ;
  • Des rashs.

Les cas suivants sont rares, mais surviennent chez certaines personnes :

  • Une intolérance au glucose ;
  • Un érythème noueux ;
  • Des changements sur la peau du visage se traduisant par l’apparition de taches sombres ;
  • Des réactions allergiques ;
  • Un accident thrombo-embolique veineux comme l’embolie pulmonaire ou encore la phlébite ;
  • Des troubles au niveau du foie ;
  • Un calcul de la vésicule biliaire ;
  • Un ictère cholestatique ;
  • Des réactions anaphylactiques ;
  • Des problèmes respiratoires et circulatoires importants ;
  • Une jaunisse ;
  • Un angiœdème.

Les cas ci-dessous, quant à eux, touchent environ une personne sur 10 000 :

  • D’importantes apparitions de varices ;
  • Une névrite optique ;
  • Une baisse de la teneur en folates sériques ;
  • Une colite ischémique ;
  • Un syndrome de l’hémolytique urémique ;
  • Une pancréatite.

Quelles sont les interactions possibles ?

Indiquez toujours à votre médecin si vous prenez des médicaments en parallèle avec le traitement que vous prévoyez de suivre pour obtenir son avis. La pilule Minidril ne garantit pas les résultats escomptés s’il est associé à certains médicaments. 

Il est de ce fait déconseillé de le combiner avec :

  • Du ritonavir : il diminue le taux d’œstrogène et engendre l’inefficacité du traitement ;
  • Des inducteurs enzymatiques : anticonvulsivants, rifampicine, millepertuis, rifabutine. L’efficacité des pilules Minidril diminue tandis que le métabolisme hépatique augmente ;
  • Du lamotrigine : l’utilisatrice est moins protégée d’une grossesse non désirée puisque le taux d’estrogène baisse ;
  • De la troléandomycine : les chances d’aboutir à une cholestase intrahépatique sont élevées ;
  • De la flunarizine : sa combinaison avec le Minidril expose l’utilisatrice à un risque de galactorrhée.

Minidril : avis, prix et ordonnance 

Les avis sur la pilule Minidril sont généralement positifs. De nombreuses utilisatrices sont satisfaites des résultats du traitement : la protection efficace contre les grossesses non désirées. Elles apprécient également le fait d’avoir des règles à la fois régulières et non douloureuses.

Minidril
Minidril est une pilule contraceptive efficace

Le traitement est facile à suivre d’après les avis des utilisatrices. L’essentiel est de choisir un moment de la journée dont vous pouvez vous rappeler plus facilement pour éviter les oublis. Il est essentiel d’anticiper les éventuels effets indésirables comme la prise de poids ou encore les boutons d’acné.

Consultez un médecin si des cas douteux apparaissent durant le traitement.  À noter que bénéficier de la pilule Minidril sans ordonnance, peu importe le prix, est impossible.  

Grossesse et allaitement

Évitez la prise de Minidril durant la grossesse et l’allaitement même si le traitement n’a aucun effet sur le fœtus selon plusieurs études épidémiologiques. Une femme qui vient d’accoucher est exposée à un risque de TEV lorsqu’elle reprend le traitement.

Ce médicament diffuse des oestroprogestatifs dans le lait maternel. Cette condition nuit à la santé du bébé. Il est donc conseillé de s’orienter vers un autre type de contraceptif comme les préservatifs ou le stérilet jusqu’à ce que l’enfant soit indépendant. N’hésitez pas à en parler à la pharmacie en ligne pour connaître les conditions de livraison.

Surdosage

Un surdosage de pilule Minidril provoque des vomissements, des nausées, une douleur abdominale, une fatigue, un étourdissement ou encore une tension mammaire. Les jeunes utilisatrices n’étant pas encore pubères peuvent être victimes de saignements vaginaux. Des solutions pour pallier à ces troubles n’existent pas, mais ils disparaissent petit à petit en tout cas.

Acheter sa pilule Minidril au meilleur prix

Se procurer sa pilule Minidril (ou Ovranette) est possible sur présentation d’une ordonnance en pharmacie. Vous pouvez également acheter celle-ci en ligne pour profiter d’un prix plus attractif et des services présentés plus haut, à savoir :

  • L’obtention ou le renouvellement de votre ordonnance ;
  • La possibilité de commander 24 heures sur 24 ;
  • La livraison en 24 heures chez vous gratuite ;
  • La possibilité de payer en ligne de manière totalement sécurisée.

Recevez votre pilule sans ordonnance préalable, livraison gratuite en 24h

1 réflexion sur “Acheter la pilule Minidril : Prix & Guide”

  1. Avatar

    Pourquoi mon médecin me prescrit il du Minidril après un échec à une insémination alors que je veux avoir un bébé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *